Archives articles

17/02 : Interrégionaux de Cross-Country – La Ferté Bernard (72)

Sueur, Chaleur, Bonheur ! 

C’est dans un climat printanier que se sont déroulés les Interrégionnaux de Cross à La Ferté Bernard ce dimanche. Loin, trèèèès loin étaient les esprits des torrents de grêle des régionaux, de la boue infâme et collante et des doudounes chauffant péniblement des épaules frigorifiées. Non, là, le mental des coureurs a dû faire face à un hippodrome méconnaissable (au vu des régions de l’année dernière), plat, plutôt sec, rapide, où seule une monstrueuse butte artificielle à fait pleurer quelques minimes.

A ce jeu L’EM s’en tire pas mal du tout avec 4 qualifiés individuels pour les Frances de cross à Vittel: Emma Baudry en minime (35), Laura Faligant en Junior (12), Achille Berthou en Espoir (13) et Yohan Suteau en master 1 (37). Immensissime bravo à eux ! Mais ça n’est pas tout ! Notre fameuse et prometteuse équipe sénior femme se qualifie également (4ème) derrière du bon niveau sur le plan féminin. Ce sont donc Flavie Bremaud (11), Perle Maunoury (13), Virginie Terrien (39), Virginie Ripaud (59), Marion Dony (77) et Virginie Pétel (82) qui se sont arrachées les tripes pour un ticket plein d’émotions pour les championnats de France. S’ajoute à eux, Anatole Berthou qualifié avec l’équipe de la ligue ( 1er du 49).

Ce ne fut pas simple de gérer une allure si rapide (le premier senior homme allait tellement vite qu’on ne voyait qu’un éclair vert avec marqué « Sarthe » dessus, entre nous, d’un vert très moche^^), sur des distances parfois très très longues (même les spectateurs en avaient le tournis) dans un rythme où « tu te sens piégé par l’allure en subissant parfois et souffrant sans pouvoir y faire grand-chose, sans répit » dixit un coureur sénior parti un peu vite. (n’est-ce pas Antonio de la Vega ?)

Car ce fût-là, l’une des difficultés les plus poignante de cette journée. Mais encore, imaginez une course où les secondes parfois valent de l’or. Renaud Davy à une 35ème place, à 5 sec de la qualif’, s’en est rendu compte. C’est une belle place dans une course très relevée qui a pourtant le goût de la défaite et qui donne la rage de continuer l’année prochaine… Ce n’est pas tout ! Si seulement il n’y avait que ça… mais les sensations du jour ne sont parfois pas conformes aux attentes ! Perle Maunoury, dans un jour sans, a pu l’expérimenter. Heureusement que trois semaines nous séparent encore des France.

Pour couronner le tout, certains ont dû même combattre des ampoules inconcevablement douloureuses comme Marion Dony et Roméo Tomaz (143ème en sénior) qui ont fini dans la tente « croix rouge », ensanglantés, après leur propre chemin de croix dans la verdure. D’autres plus chanceux, ont laissé parler leurs gambettes du jour, comme nous l’ont montré Laura Faligant, qui, la tête froide (comment a-t-elle fait sous cette « chaleur » ?), ose sortir d’un groupe au bon moment. Mahel Gautier, 41ème de sa course s’exprime très bien malgré le fait qu’il ne fasse pas que de la course à pied. Ou bien Achille (merveilleux 13e  des As hommes !) qui, à l’arrachée, nous pique un sprint qui donne des frissons sur la dernière ligne droite prouvant encore que sa forme monte toujours, jusqu’où ira-t’il ? Jusqu’où iront-ils ?

ET bien….Vittel le 10 mars nous le dira ! ;)

N.B. : les bizuts des championnats de France sont donc : Yohan Suteau, Virginie Pétel, Laura Faligant et Emma Baudry ! Accrochez vous !

Les résultats complets : ici

Merci Corinne pour les photos:ici

Commentaires fermés.